La marionnette au-delà du facile

Ce stage à pour objectif d’apprendre à fabriquer et à manipuler une marionnette, pour le castelet ou dans une scénographie ouverte, avec un résultat artistique professionnel du meilleur niveau (sont exclues les marionnettes à fils et à tringle, car le temps de réalisation dépasserait le temps imparti du stage).
Ce temps de formation sera à la fois consacré à la fabrication en atelier, par chaque stagiaire, d’une ou plusieurs marionnettes, ainsi qu’à la pratique de différentes techniques de manipulation sur un plateau équipé (avec des marionnettes mises à disposition par la Compagnie et les marionnettes en cours de construction).
Il s’agira d’équilibrer les choix de création plastique avec les possibles de la manipulation, en anticipant sur la crédibilité vocale et physique du personnage. Ce stage sera un moment d’apprentissage de l’équilibre des “niveaux de langage” de la marionnette, de la création plastique à l’interprétation/manipulation.

Stage en conventionnement collectif auprès de l’AFDAS.

 

Informations générales

Profil professionnel des stagiaires : Intermittents artistes, hors musiciens ayant-droit de l’AFDAS. Marionnettistes, comédiens, danseurs et constructeurs.

Prérequis et expérience professionnelle des stagiaires : Avoir une pratique de la scène et/ou de l’atelier d’accessoires, de costumes ou de marionnettes.

Date et durée : Du 18 au 29 août 2014 – 76 heures  – 12 jours (dont 1 jour d’interruption).

Lieu : Cie Emilie Valantin – 15 rue du travail – 07400 Le Teil

 

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Dans l’atelier
Ce stage est consacré à la fabrication, par chaque stagiaire, d’une ou plusieurs marionnettes, en passant par les étapes suivantes :
– Sculpture par ajouts avec croquis préparatoire sur polystyrène extrudé
Exercice I : étape “aléatoire” en petite dimension (8X8X10 cm)
Exercice II : étape avec croquis préparatoire, taille ad libitum dans la mesure du manipulable
– Matériaux de surface : “empapiétage”, enduits
– Les patines “allégées”, les cires
– Mécanismes d’articulation de tête et leurs ergonomies respectives
– Modelage et moulage de mains selon le type de marionnette
– Modelage de visages
– Rôle du textile, du rembourrage et du cuir dans la construction d’un personnage Montage de bras et jambes avec bonne “réponse” mécanique
Le travail à l’atelier sera complété par les données économiques (temps de mise en œuvre et coûts matériaux) des fabrications étudiées, de façon à faciliter les chiffrages de production et les devis des créations ultérieures envisagées par les stagiaires.

Sur le plateau

Des échauffements adaptés et spécifiques, puis des exercices de base de manipulation seront pratiqués en utilisant différentes sortes de manipulation avec les marionnettes mises à disposition par la Compagnie, en attendant les créations personnelles du stage (constructions à partir des exercices de sculpture I et II).
Jean Sclavis fera découvrir une “grammaire de manipulation” réactualisée par l’expertise de la Compagnie.
Elle sera d’abord gestuelle à l’occasion de mises en situation concrètes : entrées, marches, regards, écoutes, positions assises ou couchées, croisements entre personnages, etc.
Ensuite la grammaire de manipulation au service du texte sera abordée. Les scènes proposées permettent de conforter diction, phrasé, souplesse vocale en texte parlé ou chanté, puis d’entrer dans l’interprétation elle-même.
La manipulation à plusieurs sera expérimentée pour permettre un travail de coordination, d’écoute, d’organisation corporelle au sein de décors parfois exigus.

Le constant va-et-vient entre l’atelier et le plateau permettra de tester les marionnettes en cours de construction, de voir comment elles prennent vie, de les rectifier si besoin.

Planning d’une journée type

Les deux semaines de stage seront partagées entre deux enseignements :

– dans l’atelier (tout le groupe de 10h à 13h puis 2h l’après-midi en demi-groupe) : étude de têtes et de mains, de la sculpture au modelage, patines maîtrisées. Puis, construction de l’articulation de tête et montage d’un personnage avec Emilie Valantin et François Morinière.

– en salle de répétition (2h l’après-midi en demi-groupe) : manipulation et interprétation avec Jean Sclavis, en expérimentant avec des marionnettes mises à disposition par la Compagnie puis les personnages réalisés.

Des extraits courts de textes seront mis en jeu avec différents types de marionnettes (gaines, marottes, sur table, etc.).

Supports fournis aux stagiaires

Tous les matériaux et fournitures nécessaires à la réalisation des marionnettes, ainsi que les outils de fabrication, seront fournis aux stagiaires.
Une listes de textes courts pour le travail d’interprétation sera proposée aux stagiaires en amont du stage.

Formateurs

Emilie Valantin — Directrice artistique
Jean Sclavis — Comédien manipulateur
François Morinière — Chef d’atelier

Inscription et renseignements

Lisanne LAGOURGUE
04 75 01 17 61
communication@cie-emilievalantin.fr

MPQF_Couv

Accueil Formation Professionnelle La marionnette au-delà du facile