Présentation de la Compagnie

Fondée en 1975 à Montélimar, la Compagnie Emilie Valantin, d’abord “Théâtre du Fust”, a progressé dans les aléas de la décentralisation, devenant compagnie théâtrale soutenue par le Ministère de la Culture dès 1981.

De 1994 à 1999, cinq passages au Festival d’Avignon – dont Un Cid, avec des marionnettes en glace – lui valent l’élargissement de sa diffusion nationale et internationale.
Grâce à l’alternance de petites formes populaires comme Les Castelets en Jardins et de spectacles pour grands plateaux comme Philémon et Baucis de Haydn pour l’Opéra de Lyon, la Compagnie Emilie Valantin a répondu aux demandes de programmations modestes comme aux scènes les plus “prestigieuses”, telle que la Comédie-Française en 2008 pour Vie du grand Dom Quichotte et du gros Sancho Pança.

En 42 ans, la compagnie a créé plus de 2000 personnages en croisant techniques traditionnelles et matériaux nouveaux, sans dérober au figuratif. Une cellule fidélisée de techniciens, de musiciens et de comédiens manipulateurs constitue une équipe fiable et reconnue.

L’implantation à Montélimar a pris fin en juin 2008 (année d’une nomination aux Molières pour Les Fourberies de Scapin joué par Jean Sclavis et d’une mise en scène à la Comédie-Française) pour se reconstituer en 2009 au Teil, à l’initiative de la Ville et du Département de l’Ardèche, sous le nom actuel de Compagnie Emilie Valantin. Ce nouvel ancrage a bénéficié du soutien financier du Ministère de la Culture et de la Communication – DMDTS, de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, du Département de l’Ardèche et de la Ville du Teil.

La Compagnie est aujourd’hui soutenue par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Ardèche, la Communauté de communes Ardèche-Rhône-Coiron et la Ville de Le Teil.

L’interpellation en 2009 du Théâtre Koukol d’Ekaterinbourg en Russie a conforté Emilie Valantin dans la désir de proposer des spectacles jeune public, ce qui lui a valu en 2011 le Masque d’Or du meilleur créateur de marionnettes avec le spectacle Gribouille.

En 2014, Armelle Héliot a remis le Prix Plaisir du Théâtre-Marcel Nahmias à Emilie Valantin pour l’ensemble de son œuvre.

L’offre artistique de la Compagnie Emilie Valantin se composent aujourd’hui des spectacles jeune public : Tours & Détours, Peau d’Ours, et L’Ours et le Roitelet, et des spectacles tout public :  Traverses, Seigneur Riquet & Maître Haydn, Faust et usages de Faust, Molière x 3 et Les Fourberies de Scapin. 

Deux créations 2017 viennent s’ajouter au répertoire tout public : Preuves d’amour et Apothéose du fait divers.

Accueil Présentation de la Compagnie